BREVES

 NOIX

Pour la troisième année, Jérémy CHAFFANEL nous a livré des noix de Grenoble, et une gamme d’innombrables produits transformés.

Après une année noire à la suite de calamités météorologiques (orages, vents, neige lourde) qui se sont abattues sur ses vergers, nous avons eu le plaisir de retrouver des noix d’une très grande qualité gustative.

Nous espérons que les circuits courts permettront à Jérémy de surmonter les difficultés rencontrées après l’incendie de son atelier de transformation. Cela l’oblige à sous-traiter cette étape avec moins de maitrise dans l’élaboration de ses produits. Gageons qu’il puisse retrouver dans un avenir le plus proche possible tous les moyens dans l’autonomie de sa production.

 

AGRUMES CORSES

La première livraison s’est déroulée le mardi 3 novembre pour donner accès à de savoureux fruits pour ceux qui ont pris un contrat.

Retour en arrière pour bien comprendre cette situation exemplaire dans le choix d’une AMAP d’étendre la gamme de ses produits.

Au départ (en 2013), la question s’était posée quant à l’opportunité d’avoir des agrumes corses par l’intermédiaire d’une association indépendante des AMAP. Elle proposait des contrats dans une démarche assez proche de celle de nos AMAP, à savoir garantir une équité entre les consommateurs et le producteur. Ce dernier s’engageant à fournir des produits de qualité, et cultivés le plus naturellement possible. Et c’était le cas avec les agrumes bio de ce producteur, Jean Jacques LAURENT. Le critère du manger local est quand même présent, car la Corse est la région la plus proche de chez nous pour des agrumes bio en quantité suffisante (cela ne serait pas possible avec des agrumes de Menton par exemple).

Nous avions acté que l’AMAP FONSALA serait partie prenante de ces contrats dans la mesure où un grand nombre de nos AMAPIENS consommaient déjà des agrumes avec moins d’exigence sur leur provenance et leur mode de culture. D’autre part nous nous étions assurés que cela ne ferait pas concurrence aux fruits d’hiver plus locaux comme les pommes et les poires, et que nous avions déjà dans notre AMAP.

Mais pour cette saison, les conditions ont fortement évolué car l’association tierce a mis en concurrence le producteur corse avec une coopérative sicilienne. Cette dernière a été retenue en fonction de ses prix plus attractifs. Cela s’est fait au détriment de la proximité, de l’aspect social, et du mode de culture.

Pour ces raisons contraires à la charte des AMAP, nous nous sommes associés avec d’autres AMAP, dont celle du Creux, pour reprendre à notre compte des contrats d’agrumes corses. Il fallait atteindre un seuil de 800kg par livraison, soit 80 cagettes de 10kg. Et ce fut un succès puisque nous y sommes finalement parvenus.

Les premiers avis sont très positifs, les clémentines s’avérant très gouteuses avec une pointe d’acidité se mariant parfaitement au goût sucré du fruit. Et il semblerait que cette qualité gustative supplante celle de clémentines provenant d’autres pays…

En conclusion, nous pouvons nous féliciter de notre choix qui assure au producteur la vente d’une partie de sa production. Cela pérennise la qualité de son mode de culture et lui permet de conserver ses employés permanents et saisonniers.

Nous aurons d’autres infos du producteur lors des prochaines livraisons, à suivre…

 

.